Institutions, médias, ONG : les citoyens n’ont plus confiance

par Clément Fournier Clément Fournier

trust barometer edelman

Avez-vous confiance dans les médias, les gouvernements ou les ONG ? Retour sur le Baromètre de la Confiance Edelman 2018.

Comme chaque année, l’organisation Edelman publie son Trust Barometer : une étude sur la confiance qui fait le bilan de l’évolution des perceptions citoyennes sur ces sujets. Les individus ont-ils confiance en leur gouvernement ? Et les médias ? Que pensent-ils des ONG ou des entreprises et quelle confiance leur accordent-ils ? Autant de questions posées chaque année à plus de 33000 personnes dans 28 pays à travers le monde.

Les résultats viennent cette année de tomber et le principal enseignement à retenir cette année, c’est que la confiance des individus continue de chuter globalement, marquée cette année par ce que le rapport nomme une “crise de la vérité”.

Globalement, la confiance des individus diminue

Dans presque tous les pays étudiés, on constate depuis plusieurs année un fort recul de la confiance des citoyens. Moins d’une personne sur deux globalement (48%) dit avoir confiance dans les institutions (gouvernements, média, entreprises ou encore ONG). En 2011, ce chiffre était 7 point supérieur, à 55%.

Ce constat est toutefois variable selon les pays : dans 20 pays sur 28, c’est la méfiance qui domine, alors que dans 5 pays (asiatiques notamment) on observe des taux de confiance allant de 60 à 74%. Le contraste est donc important : il y a près de 40 points d’écart entre la confiance des russes (36%) et celle des chinois (74%).

La confiance dans les institutions en déclin

media-changement-climatique

Pratiquement toutes les institutions (gouvernements, médias, entreprises, ONG…) sont affectées par la baisse de la confiance des citoyens. Les médias et les gouvernements sont ceux qui affichent les scores de confiance les plus bas : 43% seulement des individus disent avoir confiance en eux. Au niveau individuel, les représentants officiels des gouvernements et les journalistes sont les personnalités qui suscitent le moins de confiance, avec 35 et 39% de confiance respectivement.

Traditionnellement, dans les rapports précédents, les entreprises disposaient d’un capital confiance acceptable, mais là encore, cette année le score est bas : seuls 52% des individus disent avoir confiance dans les entreprises. Un score pas si étonnant que ça au regard des nombreuses polémiques qui ont affecté les entreprises ces dernières années, en termes de traçabilité et de transparence notamment. Pour plus d’information sur la confiance envers les entreprises, retrouvez notre top 20 des entreprises qui inspirent le plus la confiance aux français.

Aujourd’hui, l’institution qui rassemble le plus de confiance semble être le monde des ONG : toutefois, seuls 53% des individus disent avoir confiance en elles.

Les fake news mettent en danger la confiance des citoyens

L’enseignement principal de ce rapport, c’est surtout l’émergence du phénomène “fake news”. Pour 63% des interrogés, un citoyen moyen n’a pas les clefs pour faire la différence entre une fake news et un bon travail de journaliste. Pour 59% des citoyens, il est de plus en plus difficile de savoir si une nouvelle a été produite par une organisation respectée ou non.

Ce flou sur la notion de vérité rend de plus en plus difficile la construction d’une relation de confiance, à la fois avec les médias, mais aussi avec les gouvernements. 66% des individus estiment par exemple que les médias sont plus occupés à attirer une grosse audience qu’à produire un contenu de qualité. 56% ne savent pas à quelles personnalités politiques ils peuvent faire confiance.

La crise de confiance est donc en train de s’installer solidement dans notre monde : ni les gouvernements ni les médias, ni même les entreprises ou les ONG ne suscitent aujourd’hui vraiment la confiance. Dans ce contexte, difficile d’établir une relation de co-construction positive pour nos sociétés…

Crédit image : confiance sur Shutterstock

Actualité partagée par

E-RSE newsletter