Le top 10 des meilleurs pays pour l’égalité homme – femme

par Clément Fournier Clément Fournier

parite-homme-femme-top-pays

Quels sont les pays où l’égalité homme-femme est la plus avancée ? Ceux qui sont les plus proches de la parité ? Voici le top 10 !

L’égalité homme – femme : voilà un enjeu où il y a encore beaucoup d’avancées à faire. Dans de nombreux pays, y compris en France, les inégalités de salaire, d’accès à la politique ou les discriminations persistent envers les femmes. Et malgré les progrès, peu de pays peuvent encore se targuer d’être proches d’atteindre l’égalité entre les hommes et les femmes.

Malgré tout, certains pays sont plus avancés dans ce combat que d’autres. Chaque année, le World Economic Forum entreprend de quantifier les progrès qui sont faits dans ce domaine, d’analyser comment les politiques publiques de tous les pays du monde progressent sur les enjeux de la parité, afin de promouvoir plus d’égalité entre les hommes et les femmes. Dans ce cadre, ils publient chaque année le Global Gender Gap Report, qui analyse toutes ces évolutions, à travers quatre critères globaux : Participation et opportunités économiques, Opportunités éducatives, Santé et survie, et Empowerment politique. Voyons quels enseignements on peut tirer de la dernière édition du rapport.

L’égalité hommes-femmes dans le monde : des progrès trop lents

L’un des constats les plus forts de ce rapport est sans doute l’inégalité qui persiste aujourd’hui un peu partout dans le monde entre les hommes et les femmes. Sur les 149 pays étudiés, la performance globale moyenne en termes d’égalité hommes-femmes se situe à peine à 68%. Cela signifie que sur une échelle où 0 représenterait l’inégalité totale et 100 l’égalité parfaite entre les hommes et les femmes, l’ensemble des pays étudiés ne se situe en moyenne qu’à 68%.

Si les critères Santé et survie et Opportunités éducatives seront relativement encourageants (95 et 96% respectivement) l’écart entre les hommes et les femmes est encore extrêmement fort dans les domaines économiques (59% seulement) et plus encore politique (22%). Et encore, ces résultats ne sont basés que sur l’étude de 149 pays, parmi lesquels il manque de nombreux pays parmi les plus oppressifs de la planète : Afghanistan, Corée du Nord, ou de nombreux pays africains comme le Soudan, la Somalie ou la Zambie. Les résultats réels sont donc très certainement largement inférieurs à ceux indiqués dans le rapport.

Toutefois, le Gender Gap Report met aussi en avant les pays les plus avancés en termes d’égalité hommes-femmes. 8 pays dépassent ainsi les 80% sur la performance globale en matière d’égalité hommes-femmes. Voici les 10 pays les plus avancés sur cette question :

1 – Islande

L’Islande est le pays le plus exemplaire en matière de parité homme-femme. Le pays est classé premier en matière d’intégration politique des femmes : c’est l’un des pays ayant le plus grand nombre de femmes à son assemblée législative. En matière d’intégration économique, l’Islande est aussi parmi les meilleurs, avec un écart de salaire faible entre les hommes et les femmes (le pays a même adopté une loi obligeant les entreprises à prouver qu’elles rémunèrent également les hommes et les femmes à poste égal), et une assez bonne représentation des femmes aux postes de direction (près de 40% des postes de managers ou de direction sont occupés par des femmes).

2 – Norvège

La Norvège, comme les autres pays du podium est très proche de la parité en termes éducatifs, en termes d’intégration politique (41% de femmes au parlement, 38% de ministres femmes). Mais c’est surtout sur le plan économique que le pays se démarque, avec l’un des écarts de salaire les plus bas à poste égal et une forte proportion de femmes aux postes techniques et d’ingénierie souvent occupés par des hommes dans d’autres pays.

3 – Suède

La Suède, qui ferme clôture le podium est elle aussi bien classée sur tous les indices. Ses points forts : 52% des ministres sont des femmes, 46% du parlement est féminin, 38% des postes de direction sont assurés par des femmes.

4 – Finlande

Comme les autres pays nordiques, la Finlande bénéficie de très bons classements sur les indices éducation (1er à égalité), intégration politique (42% de femmes au parlement, 38% de femmes ministres), ainsi que sur le plan économique avec de faibles écarts de salaires et près d’1/3 des postes de managers occupés par des femmes.

5 – Nicaragua

Ce petit pays d’Amérique Latine monte dans le classement des pays pour l’égalité hommes-femmes notamment grâce à l’indicateur politique. Au parlement comme au gouvernement, le Nicaragua est proche de la parité absolue (45% de députés femmes, 53% de ministres femmes). Bien qu’encore un peu en retard sur l’intégration économique et en termes d’éducation, le Nicaragua s’affirme comme l’un des pays les plus avancés de la planète sur l’égalité hommes-femmes.

6 – Rwanda

Le second pays non-européen de ce classement est un pays africain ! Mieux classé que la plupart des pays de l’OCDE, ce petit pays sort du lot notamment grâce à l’intégration politique des femmes, qui est très forte dans ce pays où 61% des députés et 47% des ministres sont des femmes . Bien qu’il persiste encore de fortes inégalités en termes d’éducation et en termes culturels, ainsi qu’en matière de santé, le pays est doté d’une législation contre les violences domestiques, ainsi que de lois autorisant l’IVG médicale. Sur ces questions, le Rwanda est donc plus avancé que beaucoup de pays à niveau de développement égal.

7 – Nouvelle-Zélande

La Nouvelle-Zélande quant à elle est bien classée sur la plupart des indicateurs. Ce qui la fait légèrement descendre du classement, c’est une réalité encore très inégalitaire dans le monde du travail : le pays n’est classé que 66ème sur la question de l’égalité des salaires, les femmes gagnant en moyenne 28 000 dollars contre 47 000 pour les hommes.

8 – Philippines

Le cas des Philippines est un peu particulier. Au regard du niveau de développement du pays, l’intégration économique des femmes est relativement bonne : même si les femmes sont moins souvent en situation d’emploi que les hommes, on note que 51% des postes exécutifs et de managers sont occupés par des femmes (ce qui place le pays au 5ème rang mondial sur ce sous-indicateur). 58% des postes techniques ou d’ingénieurs sont occupés par des femmes. D’autre part, en matière politique, l’intégration des femmes est plus poussée que dans d’autres pays de la région puisque 30% des représentants politiques sont des femmes. Enfin, en matière d’éducation et d’accès à la santé, les Philippines sont également bien classées : par exemple, près d’une femme sur 2 fait des études supérieures (contre 30% des hommes).

9 – Irlande

Bien classée sur tous les indicateurs, l’Irlande bénéficie de sa situation économique favorable et de la présence de nombreuses grandes entreprises internationales pour assurer des scores élevés sur les indicateurs d’intégration économique.

10 – Namibie

Enfin, la Namibie, second pays africain du classement, montre des signes encourageants dans de nombreux domaines : 46% des députés sont des femmes, 56% des postes liés à des compétences techniques sont occupés par des femmes. Et comme le pays est assez égalitaire en termes d’accès à l’éducation et à la santé, il se classe à la 10ème place de ce top.

Égalité hommes-femmes : et la France dans tout ça ?

Sur la question de la parité hommes-femmes, la France rentre à peine dans le top 15. Le pays pointe à la 12ème place, derrière la Slovénie. Ce qui bloque pour la France ? Une place peu envieuse sur la question de l’égalité des salaires à poste égal, où elle est située à la 133ème place. Mais aussi une intégration économique des femmes plutôt moyennes comparé à d’autres pays de même niveau de développement : à peine 33% des postes d’exécutifs et de managers sont occupés par des femmes. Et même si le gouvernement d’Emmanuel Macron respecte la parité, et qu’on trouve 39% de femmes à l’Assemblée Nationale difficile de cacher le fait que jamais une femme n’a occupé de fonction présidentielle, et que la seule femme premier-ministre de l’Histoire de France a été Edith Cresson… durant à peine 10 mois.