Transition agricole et alimentaire : vers une agriculture et une alimentation plus durable

Une agriculture et une alimentation plus durable, plus saine, plus juste ? Voilà un enjeu fondamental pour le développement durable. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur la transition agricole et alimentaire.

L’agriculture est l’une des activités les plus importantes pour les sociétés humaines. C’est logique, c’est l’agriculture qui nous permet de nous nourrir et de survivre. C’est aussi l’agriculture qui nous permet de nous alimenter correctement pour préserver notre santé. Mais l’agriculture est aussi fondamentale car c’est l’une des activités qui a le plus d’impact sur notre environnement et sur notre économie. De ce fait, notre façon de cultiver nos aliments et notre façon de nous nourrir sont fondamentales pour construire une société plus durable et plus juste.

Pourquoi une transition alimentaire et agricole ?

L’alimentation et l’agriculture représentent un élément indispensable de nos vies : un besoin naturel indispensable, une part significative de notre économie, mais aussi l’une des activités les plus polluantes de la planète. 25% des émissions de CO2 mondiales sont liées à l’agriculture ou à la gestion des milieux. La plus grande partie des terres transformées par l’homme sur la planète sont dédies à l’agriculture ou à l’élevage. En France, près de 20% de nos émissions de CO2 sont liées à notre alimentation : c’est la troisième source d’émissions de gaz à effet de serre après le transport et l’énergie. L’alimentation est aussi un élément indispensable de notre santé. La plupart des maladies chroniques qui affectent les populations mondiales sont liées à l’alimentation : obésité, diabète, hypertension dans les pays riches, mal-nutrition, sous nutrition, carences dans les pays en développement.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’agriculture et l’alimentation sont donc des maillons indispensables si l’on veut construire une société plus écologique, plus efficiente, plus juste. Le nombre de défis qu’il faut relever en matière d’agriculture et d’alimentation est très important :

  • Trouver un régime alimentaire sain, durable et adapté aux contraintes des écosystèmes
  • Développer un modèle alimentaire diversifié, correspondant à la variété des milieux naturels mondiaux et des cultures
  • Réduire les émissions de CO2 et les pollutions liées à l’agriculture et à l’alimentation, en inventant de nouveaux modèles de production, plus écologiques
  • Réduire les sur-productions et les gaspillages
  • Mieux orienter et répartir les productions alimentaires en fonction des besoins
  • Limiter l’usage des pesticides et des intrants chimiques potentiellement dangereux, tout en maintenant des rendements réalistes capables de soutenir la demande mondiale
  • Mieux gérer la rémunération des acteurs de la chaîne de production agricole, des producteurs en passant par tous les intermédiaires
  • Et bien d’autres : le prix, la qualité nutritionnelle, le goût, la production et la consommation locale…

Il y a donc une réelle nécessité de mettre en oeuvre des changements.

Agriculture, alimentation et écologie : quels enjeux

L’agriculture et l’alimentation sont fondamentales sur le plan écologique. Mais que savez-vous vraiment des liens qui existent entre la façon dont vous mangez et l’écologie ? Voici quelques informations intéressantes à connaître :

Alimentation et santé : des questions complexes

L’alimentation est aussi un élément indispensable de notre santé. De plus en plus d’études démontrent qu’une grande partie des problèmes de santé rencontrés dans le monde ont un lien direct ou indirect avec la façon dont nous mangeons. La consommation excessive de certains aliments est par exemple soupçonnée d’augmenter le risque de développer des cancers. La surconsommation alimentaire est aussi la cause essentielle des maladies comme l’obésité, le diabète ou l’hypertension artérielle. Au contraire, certains aliments devraient être consommés de façon plus systématiques pour une alimentation santé. C’est le cas des légumes pour leurs apports en fibres, en minéraux ou en vitamines, mais aussi de certains aliments comme les poissons gras ou certaines graines et autres oléagineux, riches en acides gras essentiels (les fameux Omega 3).

Des controverses existent sur l’impact sur la santé de nombreux aliments : les produits laitiers par exemple, les viandes grasses ou les aliments cuits à haute température. La science nutritive évolue très vite et on découvre régulièrement de nouvelles choses qui permettent de mieux comprendre comment la façon dont nous mangeons affecte notre santé. De plus en plus d’études recommandent par exemple de limiter la consommation de glucides à index glycémique trop élevé, qui seraient en partie impliqués dans l’apparition des diabètes. Ainsi, on recommande de plus en plus de limiter la consommation d’aliments comme les féculents à base de farines trop raffinées comme le pain blanc, les pâtes, pour les remplacer par d’autres sources de glucides ou des versions plus riches en fibres.

Il y a donc de nombreux enjeux à prendre en compte en matière d’alimentation et de santé. Une vraie transition agricole et alimentaire devra donc nécessairement prendre en compte ces enjeux.

Transition alimentaire et agricole : les enjeux économiques

Enfin, l’agriculture et l’alimentation sont aussi des secteurs économiques, qui font vivre une grande partie de la population mondiale. La répartition des richesses est une problématique essentielle dans la transition agricole. Aujourd’hui, partout dans le monde les agriculteurs, paysans et producteurs ont du mal à vivre de leur activité. En France, la profession d’agriculteur est l’une des plus précaire et elle affiche un taux de suicide parmi les plus élevés du pays. Dans les pays en développement, alors que l’agriculture constitue bien souvent la première ressource économique et la première source de richesse, de nombreux producteurs vivent dans la pauvreté, écrasés par un système agricole international qui ne garantit plus un prix et des droits essentiels. La mondialisation des échanges agricoles est un enjeu fondamental sur le plan économique et social.

Sur le plan économique, la question agricole et alimentaire est aussi fondamentale côté consommateurs : quel est le prix juste d’une denrée alimentaire ? Comment se répartit ce prix ? Quels sont les acteurs de la chaîne de production et de vente et comment sont-ils rémunérés ? Comment s’assurer que chacun ait les moyens d’avoir accès à une alimentation équilibrée et saine au quotidien ?

Autant de questions qui là aussi doivent-être au coeur de la transition agricole et alimentaire.