Participez à la Vie de votre Ville avec la Plateforme Participative « Dialoguons »

Participez à la Vie de votre Ville avec la Plateforme Participative « Dialoguons »

Lisibilité

A A A

La révolution numérique a permis de créer de nouveaux outils, à l’instar de Dialoguons, une plateforme participative en ligne. En impliquant les habitants dans la vie publique, elle vise à multiplier les bonnes idées et à réconcilier les citoyens avec la démocratie. A l’occasion de sa première utilisation dans le cadre de la modification du Plan Local d’Urbanisme de la ville de Paris (PLU), découvrez ce nouvel outil démocratique 2.0.

Comprendre & Agir

Dialoguons est divisé en deux parties complémentaires : Comprendre et Agir. « Comprendre » comporte toutes les informations clés pour pouvoir participer aux débats tandis que « Agir » propose deux outils collaboratifs. D’un coté, vous pouvez débattre avec d’autres internautes autour de questions assez générales et de l’autre vous pouvez directement proposer des solutions sur une carte interactive afin de concrétiser votre contribution.

L’Open Government en action

Avec la plateforme Dialoguons, le PLU est un bel exemple d’initiative qui s’inscrit dans l’Open Government, un nouveau modèle de gouvernance. Développé en réponse aux échecs des démocraties actuelles et propulsé par la vague numérique, l’Open Government vise à améliorer la gouvernance publique en impliquant directement les citoyens. Il repose sur trois piliers : la transparence, la participation citoyenne et la collaboration. Et tout le monde y gagne : les citoyens gagnent en influence dans leur environnement, et les pouvoirs publics gagnent en légitimité et en idées pertinentes, issues des réelles problématiques.

Pour quel impact ?

La grande question est de savoir dans quelle mesure les contributions seront transposées concrètement par les pouvoirs publics. Aucune loi ne force des organismes à consulter la population. Néanmoins, les décideurs sont de plus en plus sensibles à ces démarches « bottom-top » car prennent conscience du rôle majeur que les électeurs peuvent jouer dans le processus de décision.

Et si le dialogue continue de ne pas être organisé par les pouvoirs publics, il continuera sur d’autres plateformes où ces derniers n’auront aucune prise (forum, Facebook, Twitter…).