La voiture électrique rendrait les conducteurs moins stressés

La voiture électrique rendrait les conducteurs moins stressés

Lisibilité

On savait que les voitures électriques étaient en moyennes plus écologiques, mais elles auraient un autre avantage : réduire le stress et l’anxiété sur la route. C’est en tout cas le résultat d’une étude récente menée au Royaume-Uni.

En règle générale, lorsque l’on pense à voiture, on pense à écologie. En moyenne, les voitures électriques sont plus écologiques que leurs équivalents à essence ou à diesel : elles émettent moins de CO2, à condition toutefois que l’électricité qu’elles consomment soit produite de façon durable. On pense en revanche moins aux effets que la voiture électrique peut avoir sur les conducteurs, car il y en a.

En effet, les voitures électriques sont plus silencieuses. Une équipe menée par Duncan Williams (expert en sciences acoustiques à l’Université de York) a voulu savoir ce que cette différence de son pouvait avoir comme conséquence chez les conducteurs. Leurs résultats montrent qu’en moyenne, les conducteurs semblent plus calmes et moins stressés au volant d’une voiture électrique.

Voiture électrique, bruit et stress des conducteurs : que dit l’étude

Pour parvenir à ce résultat, les chercheurs ont d’abord pris un échantillon de conducteurs de taxi travaillant dans la ville de Londres. Ils ont ensuite placé un electroencéphalogramme sur les têtes de ces conducteurs afin de mesurer leur activité cérébrale pendant qu’ils conduisaient, tantôt une voiture électrique, tantôt une voiture à combustible (diesel). Ils ont également demandé aux sujets tests de décrire leur état après chaque épisode de conduite. D’après les chercheurs, la conduite d’une voiture électrique entraînerait les effets suivants par rapport à la conduite d’un véhicule classique :

  • Un plus grand niveau d’activité « beta » dans le cerveau, qui indiquerait une meilleure concentration
  • Un rythme cardiaque plus stable, signe d’un plus grand calme et d’un stress inférieur
  • Une meilleure humeur déclarée (moins de stress, plus de plaisir)

La voiture électrique : plus agréable à conduire ?

À partir de ces données, il est tentant de conclure que la voiture électrique, plus silencieuse, moins odorante, plus souple à conduire, serait également moins stressante pour les conducteurs. Toutefois, il faut rester vigilant : il s’agit là de la première étude du genre, et elle a été menée sur un échantillon faible de sujets. De plus, et même si cela ne remet pas en cause l’honnêteté de l’étude, elle a été financée par la London Ev Company, qui est en passe de faire la transition vers le véhicule électrique et prévoit également d’en commercialiser à l’avenir.

En tout cas, ces données rejoignent d’autres rapports publiés sur des sujet similaires. Un sondage Clean Technica montrait par exemple que près de 10% des « early adopters » de véhicules électriques l’avaient fait pour les conditions de conduites (silence, souplesse…). Cela constituait le deuxième motif de transition vers l’électrique après le bénéfice environnemental.

Quand on sait que près de 30% des automobilistes déclarent rouler régulièrement en état de stress, ce type de résultat semble encourageant.