Washed Up : Quand le Land Art Sensibilise à la Pollution des Littoraux

Washed Up : Quand le Land Art Sensibilise à la Pollution des Littoraux

The process. El proceso.

Lisibilité

A A A

Photographe mexicain et artiste multimédia basé à Brooklyn, Alejandro Durán présente son projet « Washed Up » pour lequel il photographie et met en scène des déchets qu’il a lui-même récolté le long des côtes. Entre sensibilisation environnementale et création artistique. 

Pour ses installations à la fois poétiques et terrifiantes, l’artiste utilise comme médium le déchet, fruit et symbole de notre société de consommation. Une démarche artistique qui, au-delà de l’aspect esthétique, se donne pour objectif de sensibiliser sur les dangers et menaces du consumérisme et du superflu.

Engagé depuis de nombreuses années en faveur de l’écologie, l’artiste explique : « La main de l’Homme se confond avec celle de la nature. Parfois, je place les objets comme l’auraient fait les vagues de l’océan, mais, à d’autres moments, le plastique prend lui-même la forme d’algues, de racines, de rivières ou de fruits. Cela reflète l’infiltration de matières plastiques dans l’environnement naturel. » Un série de photographies entre réalité et fiction.

Washed Up 1

Lutter contre le continent de plastique

En plus de nos six continents, un territoire de plastique six fois plus grand que la France flotte au beau milieu du Pacifique, à mi-chemin entre la côte Ouest américaine et le large du Japon : des centaines de milliers de tonnes de déchets microscopiques qui se sont accumulées et qui représentent aujourd’hui un véritable désastre écologique.

Pour Patrick Deixonne, le navigateur français à la tête de l’Expédition Septième Continent le phénomène est d’autant plus pernicieux qu’il est invisible « Étant donné que les gens ne voient pas cette soupe de plastique, ils n’ont aucune notion de ce désastre. »  Aucun océan n’est préservé par la présence massive de plastiques qui véhiculent des perturbateurs endocriniens, métaux lourds et autres polluants et sont autant de pièges pour la biodiversité avec un impact probable sur la santé humaine.

La pollution des océans par le plastique est encore très mal connue du grand public. L’objectif de ce projet artistique est de sensibiliser l’opinion sur cette nouvelle catastrophe écologique (tout aussi inquiétante que la fonte des pôles) et directement liée au comportement de l’homme.

Le saviez-vous ?

  • 500 milliards de sacs plastiques sont consommés dans le monde par an ;
  • 90% des débris marins flottants sont du plastique ;
  • 123 000 tonnes de déchets finissent dans les océans chaque jour.

Washed Up 2

Washed Up 3

Washed Up 4

Washed Up 5

Washed Up 6

Washed Up 7

Washed Up 8

Images © Alejandro Duran